26Août 2022

Atelier de Validation des éléments déclencheurs Du PARES 3 : Le Ministre Bouaké Fofana a ouvert les travaux

Le Ministre de l’Hydraulique l’Assainissement et de la Salubrité, M. Bouaké Fofana a ouvert le mercredi 24 Août 2022, au Centre des Métiers de l’Electricité (CME) de Bingerville, le deuxième atelier sur la validation des éléments déclencheurs du Programme d’Appui des Reformes Economiques et Sociales (PARES-3).

Cette rencontre s’est tenue en présence de Monsieur Drissa Diomandé, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Hydraulique de l’Assainissement et de la Salubrité, de Monsieur Fidèle Behibro, Conseiller Technique dudit Ministère, du Colonel Major Beauséjour Ouallou, Directeur Général des Ressources en eau, représentant le Ministre des Eaux et Forêts, des Directeurs Généraux et Centraux, les Chefs de services, des experts en Eau- Hygiène-Assainissement, des partenaires techniques et financiers.

En ouvrant les allocutions de cet atelier, le Colonel Major Beauséjour Ouallou a salué au nom du Ministre la tenue de cet atelier qui va permettre de valider le code de l’eau qui servira de référence dans ledit secteur. 

Dans ses propos, il a indiqué que certains secteurs majeurs de l’économie pourvoyeurs d’emplois, notamment l’eau potable, l’agriculture, l’industrie, les mines, l’énergie et l’assainissement ne sont suffisamment pris en compte dans ce code existant. Il en est de même pour les sécheresses et inondations, devenues malheureusement fréquentes du fait des actions conjuguées de l’Homme et des effets du Changement Climatique. De plus, il importe de prendre en compte des concepts nouveaux et planétaires du secteur de l’eau et qui ont trait à la réalisation de l’Objectif Durable (ODD 6) du système des Nations Unies.

Le Ministre de l’Hydraulique de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana dans son adresse, a qualifié cet atelier de hautement important. Ainsi, a précisé le Ministre « cet atelier dont les livrables seront très déterminants pour la mise en œuvre du PARES, compte tenu des ressources qu’il permettra de générer avec la tenue, le 19 octobre 2022, du board de la Banque Africaine de Développement qui va autoriser l’octroi d’un appui à l’Etat de Côte d’Ivoire ». 

Selon le Ministre, les documents qui feront l’objet d’étude durant ces trois jours, s’ils sont validés, permettront également de garantir les appuis d’autres partenaires notamment la BID et la JICA. 

Il a ensuite salué et encouragé les participants, tout en les exhortant à s’impliquer pleinement dans la conduite des travaux et à faire des propositions concrètes pour la validation des trois documents déclencheurs du Programme d’Appui aux Réformes Economiques et Sociales (PARES).

C’est sur ces mots qu’il a déclaré ouvert l’atelier qui prendra fin le 26 août 2022.

Retour haut de page